Les gens qui

doutent 

TEXTE ET INTERPRETATION PAR LUCIE GLINEL
 
INSPIRE LIBREMENT DE LA CHANSON D'ANNE SYLVESTRE 
MISE EN SCENE PAR EMMANUELLE FONTANA

"J'aime les gens qui doutent, les gens qui trop écoutent leur cœur se balancer, J'aime les gens qui disent et qui se contredisent et sans se dénoncer, J'aime les gens qui tremblent, que parfois ils ne semblent capables de juger, J'aime les gens qui passent moitié dans leurs godasses et moitié à côté, J'aime leur petite chanson, Même s'ils passent pour des cons ... ". Anne Sylvestre (Les gens qui doutent)

Qui sont-ils ? Ceux qui ne sont jamais bien sûrs du jour qu'on est, du temps qu'il fait, du truc à dire ou à ne pas dire. Ceux qui ne sont jamais bien sûrs d'être à la bonne place. Ceux qui ont peur de gêner. Ceux qu'on ne voit pas, ceux qui s'effacent pour laisser la place … à ceux qui ne doutent pas. Et si, le temps d'un spectacle, on en parlait de ces drôles d'hurluberlus, de ces perpétuels étonnés du quotidien ? Si on leur laissait la place en haut de l'affiche, juste une fois ?  

Les histoires de ce spectacle sont tirées du répertoire traditionnel et des inspirations de Lucie provenant des gens qu'elle aime. Ses personnages, de l'adolescence à la vieillesse, essaient comme ils peuvent de vivre avec leurs doutes, de les surmonter … ou pas.

Ils se battent tous les jours contre des chimères, ils luttent contre leurs dragons. Après une heure passée en leur compagnie, pleine d'humour, de tendresse et d'un brin de mélancolie, comme Anne Sylvestre, comme Lucie, vous aussi, vous les aimerez, ces gens qui doutent, et qui nous ressemblent.  

Distribution

Lucie Glinel   création et interprétation 

                                          

© 2020 by CdI

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now